Pourquoi cE boom des comédies musicales ?

 L’INSTANT CULTE 

Inutile de vous l’apprendre, les comédies musicales ont toujours existé au cinéma. Chanter et danser pour le Grand Ecran n’est pas une création du 21ème siècle mais bel et bien présent depuis l’invention du cinéma (même Charlie Chaplin dansait déjà en noir et blanc et sans le son). Aujourd’hui, la comédie musicale connait un véritable essor. En séries, sur scène, au cinéma, dans les livres ou dans des cours spécialisés, les comédies musicales ont le vent en poupe. Pourquoi le monde a besoin de chanter et de danser ses émotions ?

EN scène ?

Qu’elles soient françaises, anglaises ou qu’elles débarquent tout droit de Broadway, les spectacles musicaux ont su s’imposer sur le sol français. Les comédies musicales sont souvent en France, des adaptations d’histoires connues de tous (Roméo & Juliette, Les 10 commandements, La Bossu de Notre Dame, Jesus, Cendrillon, Adam & Eve, Le Petit Prince, Ali Baba, La légende du Roi Arthur, etc.). Si certains ont su s’imposer allant jusqu’à toujours exister plusieurs décennies après, beaucoup sont tombées dans l’oubli. Si elles ne sont pas toutes devenues cultes, elles ont cependant presque toutes connu le succès lors de leurs représentations (nous avons bien dit « presque toutes »). Côté anglophone, on sent tout de même une véritable culture « comédie musicale ». La qualité de production, la profondeur des personnages et l’intensité du jeu et, il faut le dire, un cran au dessus par rapport aux productions françaises. Mais la fFrance se défend très bien parfois, nous pensons tout de suite aux productions STAGE Entertainment (La Belle et la bête, Le Roi Lion, Sister Act). On peut noter également la performance du spectacle « Oliver Twist » avec le jeune et talentueux Nicolas Motet qui n’a pas à rougir face à STAGE Entertainment ou aux productions anglo-saxonnes. Et si l’avenir des comédies musicales n’en était qu’à ses balbutiements en France ?

ça tourne !

La liste est longue… Au cinéma, l’industrie du film musical ne connaît pas la crise. Entre les nombreux biopics des chanteurs (souvent morts, avouons-le), les Disney, les suites ou les reboots, l’année 2018 a été très riche à ce niveau. Le succès de Lala Land a relancé la machine. The Greatest Showman, Mamma Mia ! Here We Go Again, A Star is Born, The Grinch, Bohemian Rhapsody ou encore Le Retour de Mary Poppins ont trusté le haut du box office en cette année 2018. Tant de films pour autant de succès. Aussi bien dans l’Hexagone que dans le monde entier. Entre la nostalgie pour soi, l’envie de faire connaitre ce que l’on aime et ce qui nous a fait rêver à nos enfants; il y a de quoi remplir de nombreuses salles. Mais si la nostalgie est bel et bien présente, la qualité de ces films se pose là. Entre véritables numéros artistiques, performances bluffantes, mimétisme saisissant, le public et les critiques jubilent. Pour preuve, « A star is born » et « Bohemian Rhapsody » ont été les grands vainqueurs des derniers Golden Globes et sont d’ores et déjà en route pour les Oscars ! Quant à 2019, l’année promet elle aussi d’être riche en « musicals » avec Cats, Wicked, Aladdin, La Reine des neiges 2, Descendants 3 (pour les plus jeunes) ou encore Le Roi Lion (avec Beyoncé). Trop hâte !

Dans les livres

Les livres dédiés aux comédies musicales ont surgi de toutes parts cette année. Citons déjà le livre que le gagnant de notre concours de costumes remporte lors de chaque événement L’Ecran Pop Les Demoiselles de Rochefort : Histoire de soeurs (aux Editions De La Martinière) par Natacha et Elsa Wolinski. Magnifique ouvrage riche de photos et d’anecdotes exclusives sur les coulisses du film culte de Jacques Demy. Le Dictionnaire de la comédie musicale par Isabelle Wolgust (Ed. Vendémiaire) qui parvient avec brio à « redonner ses lettres de noblesse à la comédie musicale filmée ».Les plus « classiques » trouveront leur bonheur avec « 42ème rue » aux éditions Marabout, par Laurent Valière. Un véritable livre de référence pour tout connaître de la comédie musicale mondiale (pour les fans, oui oui, il s’agit bien d’un dérivé de l’émission que l’auteur anime chaque dimanche à 13 heures sur France Musique). Comptons aussi avec le livre de la Philharmonie de Paris « Comédies musicales, la joie de vivre du cinéma » (Ed. De La Martinière) par N.T.Binh. Alexandre Raveleau revient sur l’engouement impressionnant des français pour les Musicals ces 10 dernières années, avec « Musicals » (Ed. Chronique). Gros zoom sur les costumes des comédies musicales avec « Comédies Musicales, les costumes font leur show » par Patrick Niedo (Ed. Silvana Editoriale). Les plus jeunes aussi ont droit à leur éveil musical avec les éditions Didier Jeunesse et « Be Happy ! Mes plus belles comédies musicales » où, au travers du personnage de Susie (et de ses soeurs) les enfants découvriront les plus grands classiques en livre-cd. On ne va pas tous vous les citer mais cette liste non exhaustive est bien plus longue et prouve une fois de plus, la place que prend aujourd’hui la comédie musicale dans la vie des gens.

En expositions

Là aussi, les comédies musicales ont eu le vent en poupe. Les expositions se sont multipliées ces derniers mois. Il y a évidemment eu la magnifique expo « Comédies Musicales, la joie de vivre du cinéma » à la Philharmonie de Paris qui propose une véritable immersion dans de nombreuses comédies musicales (vous avez encore jusqu’au 27 janvier pour en profiter, courez-y si vous ne l’avez pas encore vue). Jusqu’au 28 avril, grâce à la nouvelle exposition du Centre national du costume de scène (CNCS), découvrez à Moulins les comédies musicales comme vous ne les avez jamais vues: côté costumes. Une expo composée de vraies pièces de collection pour seulement 7 euros, ce serait dommage de se priver.

Dans les cours

Les salles de cours (et les écoles !) de comédies musicales ne désemplissent pas et font salle comble. La demande étant tellement forte du côté de L’AICOM (L’Académie Internationale de Comédies Musicales) que cette dernière a été obligée de déménager pour des espaces plus grands. Aujourd‘hui basée à Créteil elle est le premier campus dédié à la Comédie Musicale. Il existe aussi L’EPCM, L’ECM,  les célèbres cours Florent ont également succombé à la mode et ont créé une filière Comédies musicales. Bref… La folie des « Musicals » n’est pas prête de s’essouffler.

(c) AICOM

ALORS POURQUOI ?

« On ressent cette tendance, confirmait Laurent Bentata au micro de BFMTV l’année dernière. Mais c’est la qualité qui importe. On sent une demande forte, mais l’offre se doit d’être à la hauteur. Il faut que les producteurs investissent pour que ça fonctionne ». Car l’échec d’un concurrent peut avoir un « impact terrible » sur l’ensemble du marché quand la qualité n’est pas au rendez-vous. « On ne s’improvise pas producteur de comédies musicales », assure le directeur général de Stage Entertainment France. Cette demande s’explique par la morosité ambiante et le climat politique pas vraiment au beau fixe. Les gens ont besoin de réconfort, de joie et de musique. Les spectacles musicaux résument tout cela à la fois. Une véritable envie d’oublier le quotidien en embarquant dans un monde féérique( vraisemblablement peu réel) où tout est possible et où il n’y a pas de limite. C’est aussi une véritable madeleine de Proust pour certains. Les comédies musicales, c’est un endroit où l’on se sent bien, libre d’être soi et de chanter. C’est aussi pour cela que L’Ecran Pop a été créé : pour vous faire oublier vos soucis en chantant sur vos films et chansons préférés.

Articles similaires

Critique de Hamilton avec « All That Jazz »

écoutez le podcast sur "Hamilton" par "All that jazz" ! L'INSTANT CULTE  Avec 11 Tony Awards à son actif, la comédie musicale Hamilton, qui raconte la vie d’Alexander Hamilton, père fondateur des Etats-Unis d’Amérique, est...

15 secrets sur… Hairspray

15 secrets sur le film... Hairspray    L'INSTANT CULTE  Vous aimez le film ? ça tombe bien. Nous aussi. Hairspray est plus qu’un musical, c’est un véritable hymne à l’amour, la vie, le respect et à la laque !!! L’Ecran Pop...